Comprendre ce que la vie veut nous dire

Nous venons de passer une période assez turbulente émotionnellement. Pour moi, c’était de gros soucis avec le groupe électrogène de ma péniche et les assurances.

Si on regarde les événements de notre vie avec une vue verticale et non pas horizontale, nous pouvons rechercher le message dans ces situations de vie. Quels sont ces signes qui nous invitent à évoluer?

Un problème d’électricité est un problème d’énergie: suis-je capable de bien utiliser mon énergie? Où y a-t-il des pertes? Je n’en ai pas eu pendant plus de deux mois et donc je n’ai pu allumer pleinement ma lumière pour éclairer les autres…ni pour nous chauffer…

Et si c’était une invitation à choisir de ne plus en perdre dans des projets qui ne sont pas tout à fait en accord avec moi?

Et si c’était pour penser à recharger mes propres batteries, retrouver de l’énergie, de la bienveillance pour moi?

Il y a eu de l’eau dans mon moteur et celui-ci calait… Comme si il y avait de l’eau dans mon coeur et un besoin de stopper et de libérer ces larmes retenues d’un passé enfuit et nié.

Un problème avec les assurances qui ne me reconnaissent pas dans mon droit me confronte à l’injustice. Et si c’était une question d’assurance? Suis-je capable de me positionner dans ma vérité avec assurance? Suis-je capable d’écouter mes intuitions et de me faire confiance dans des situations de vie pratico-pratiques dans un monde d’hommes encore hostiles à la femme que je suis?

Mes réflexes reptiliens m’ont encore une fois prise au dépourvu mais j’ai compris… J’ai choisi de travailler les peurs, les humiliations, les abus des femmes auxquelles je suis reliées et pour nous toutes, j’ai purifié encore un peu de peurs qui nous éloignent des hommes.

J’en reviens un peu de cette bienveillance trop molle qui m’a joué des tours. Une bienveillance qui s’était transformée en complaisance… Parfois, il faut se positionner fermement quand en face l’autre ne nous respecte pas.

Plus notre chemin d’évolution s’accomplit, plus la vie semble nous montrer des épreuves à dépasser, des positionnement à prendre.

Il est important de nous choisir pour aller dans notre authenticité.

C’est pourquoi, je reprends une belle respiration avec le printemps qui arrive….

L’air est agréable à respirer, les fleurs sont sur les arbres et même les magnolias sont déjà en fleurs… Cette joie de voir que la nature reprend m’invite aussi à un nouveau départ en joie avec une péniche équipée d’un nouveau moteur ( un nouveau coeur pour aimer), des nouveaux élèves en cycle 1 à Namur et la sensation que l’inconnu devant moi est inspirant et vivant…​​​​​​​

Je vous invite à prendre soin de vous-m’aime!

Isabelle Wats

Par |2019-03-27T19:44:15+02:00mars 27th, 2019|Conscience|

À propos de l'auteur :

Laisser un commentaire